Georges Brassens libertaire : La Chanterelle et le Bourdon PDF

Ceux-ci sont souvent décrits comme des sociétés sans état, bien que plusieurs auteurs les aient définis plus spécifiquement comme des institutions basées sur des associations libres non hiérarchiques, l’anarchisme considère que l’État est indésirable, inutile et nuisible.


Georges Brassens, auteur, dit le Petit Larousse,  » de chansons poétiques, pleines de verve et de non-conformisme « . Ce portrait pèche par défaut. En effet, Brassens libertaire dévoile la face sombre du troubadour : un Brassens plus politique et radical. On lira ici les chroniques souvent virulentes que le jeune Brassens, encore inconnu, avait confiées sous un pseudonyme à un hebdomadaire anarchiste bien connu. II y clame sans fard son dégoût de la société, de l’hypocrisie et des asservissements de toutes sortes (les gendarmes, l’armée, l’argent, la religion, la politique…) Un livre indispensable pour contrer le Brassens gentiment policé que la société de consommation essaie de nous vendre.

Une organisation de jeunesse de la FA fut également créée, en 1950 un groupe clandestin formé au sein de la FA s’appelait Organisation Pensee Bataille dirigée par George Fontenis. Cependant, les organisations activistes s’engagent également dans des activités. La FCL regroupe entre 130 et 160 militants, le nouveau processus décisionnel étant fondé sur l’unanimité, chacun a un droit de veto sur les orientations de la fédération.-}