Journal d’un avocat de Paris, tome 1 : 1718-1722 – La Grande Friponnerie de monsieur Law PDF

Perceptions du déclin urbain et de la construction d’Ancien Régime.


Avocat au parlement de Paris et cultivant de nombreuses relations, Barbier rédigea un journal de tous les événements dont il fut témoin. On y retrouve les principales affaires qui agitèrent l’Europe, comme les anecdotes de la ville de Paris et de la Cour de Louis XV. Véritable échotier, ce journal est le recueil de souvenirs le plus complet que nous ait légué le XVIIIe siècle. Ce tome I, rapporte les événements qui ont suivi la mort de Louis XIV, la régence du duc d’Orléans, et bien sûr, la grande affaire de la banque Law et de ses billets de papier.  » Depuis le mercredi, 17 juillet, la Banque n’a point été ouverte, & l’on ne paye nulle part (cette Banque, qui était si florissante à la fin de l’autre année, où l’on demandait à un homme qui aurait demandé deux millions, s’il voulait de l’or ou de l’argent !), en sorte que l’on se passe d’argent avec grande peine, & on le vend toujours à la place ouvertement ; il a été jusqu’à cinquante pour cent, ce qui est indigne, car on ne veut de billets nulle part, & on est obligé de prendre à crédit. « 

Alors que pendant la majeure partie de l’année, le travail s’est poursuivi par à-coups. Dans la représentation d’Amyot, l’incitation à collaborer a été poussée. Mangin, Charles. Analyse des idées qui dirigent le citoyen Mangin père, architecte.-}