Le grand méchant loup pharmaceutique : Angoisse ou vigilance ? PDF

Il l’a immédiatement placée dans une position couchée et a remis l’utérus dans sa position appropriée.


Les médicaments sentent le soufre. Les consommant avec passion, nous oscillons à leur propos entre pensée magique et délire scientiste, exigence d’efficacité et principe de précaution. Philippe Urfalino établit la cartographie de l’industrie pharmaceutique et du médicament. afin que les critiques souvent légitimes à l’encontre du cynisme commercial des firmes n’enfourchent pas systématiquement la rhétorique du complot qui, en plus d’être fausse, s’avère inefficace à les contrecarrer. Ce faisant, il préfère ta vigilance à l’angoisse.

Adhérant à cette expression de la volonté suprême de la nation en faveur des droits de la conscience, je verrai avec une satisfaction sincère le progrès de ces sentiments qui tendent à rendre à l’homme tous ses droits naturels, convaincus qu’il n’a aucun droit naturel contre ses devoirs sociaux. Des états et des religions avec des dirigeants puissants et des dogmes codifiés, des doctrines, des lois, des coutumes et des comportements ont été construits qui ont préservé les hiérarchies héréditaires de génération en génération. Et nous avons reconnu après l’attaque, qu’il n’était pas lui-même depuis au moins une semaine ou deux.-}