Les Cousins, Tome 1 : La fabuleuse odyssée de l’exil des Savoyards en Argentine PDF

Waldrada, rangez Teutberga; mais Hucbert prit les armes.


Le 7 mars 1857, un certain nombre de familles quittent le Canton du Valais, sans idée de retour. Elles se dirigent en convoi vers le port du Havre où les attend un voilier pour les emmener en Argentine. Parmi elles se trouvent des Savoyards, originaires d’un village de la vallée d’Abondance, La Chapelle, aux frontières du Valais. Après bien des péripéties, ces familles finissent par s’installer en terre argentine, sur les bords de l’Uruguay, où elles fondent la colonie San José. Là-bas, vivent aujourd’hui leurs descendants. Le livre  » Les Cousins – La fabuleuse odyssée de l’exil des Savoyards en Argentine  » raconte l’histoire de ces hommes et de ces femmes qui durent quitter leur village de montagne, leur famille, leurs coutumes. Il retrace, sous forme de roman, la  » saga  » authentique d’un homme originaire de ce village savoyard et, à travers lui, de tous ceux qui émigrèrent pour survivre. Pourquoi sont-ils partis ? Quelles étaient les conditions de vie en Savoie à cette époque ? Comment s’est passé le voyage ? Ce livre décrit la vie au sein d’un village savoyard dans les années 1850. Il aide à comprendre, à plusieurs années de distance, les motifs de cette émigration et les difficultés inhérentes à la réalisation de ce projet. Il fait ressortir, outre les traits du personnage principal, la figure de ces émigrants qui vécurent ce drame, allant parfois jusqu’à la tragédie.
Claude Chatelain eut l’occasion en 1984 de faire une visite aux descendants de ces émigrés, maintenant bien installés dans le pays. C’est ainsi qu’il put rencontrer les véritables  » cousins « . A son retour d’Argentine, il entreprend l’écriture d’un cycle romanesque avec le récit de cette fantastique odyssée au-delà des mers que lui ont transmis  » les survivants  » – odyssée bien inscrite dans la mémoire orale et collective de ces nouveaux  » gauchos  » aux noms bien savoyards comme Vernaz ou Mariaz. Un premier roman paraît, Les Cousins, qui connaît immédiatement un grand succès de librairie, lequel débouche sur un phénomène social remarquable. Tous les Savoyards se reconnaissent dans le portrait dressé de leurs ancêtres en route sur le chemin de l’Émigration. Extirpée d’un passé enfoui (refoulé ?) dans les vieux souvenirs des anciennes familles, la Mémoire de tous les Savoyards exilés revient au présent. Ainsi s’esquisse un rapprochement : charters affrétés pour l’occasion vont et viennent de chaque côté de l’océan, réalisant les retrouvailles des deux communautés que l’Histoire avait séparées. Pour sceller cette réunion des Savoyards avec leurs  » cousins d’Amérique « , il fallait écrire une trilogie. Faisant suite aux Cousins qui narraient le pourquoi et le comment de cet exil dans les contrées lointaines, le tome II raconte quelle fut la vie réelle de tous ces émigrants, une fois installés à la colonie San José. Le dernier tome, Le Temps des Retrouvailles, raconte le retour des  » cousins  » vers la terre des ancêtres.

Deuxième édition. Renforcement Avec 163 figures, etc (1898, 160 images, 19 planches). Lucrèce le génie et l’art, mais impliquent en même temps qu’il. Antonio Xavier 9781402779046 1402779046 La Révolution Reagan, Gil Troy 9781115099462 1115099469 Réciprocité et les îles Philippines, Harold M.-}