Lire les sciences sociales : Tome 6, 2008-2013 PDF

Hills et D. Piachaud) Oxford: Oxford University Press.


Lire les sciences sociales propose, depuis une vingtaine d’années, une sélection raisonnée de livres récents en sciences sociales. De façon générale, la présentation publique par des pairs est faite en présence des auteurs. Les livres retenus le sont, sans esprit de chapelle, en fonction de plusieurs critères (publication récente, en langue française, relevant des sciences sociales au sens large) et d’une conception de ce que sont des sciences sociales « intéressantes ou, en tout cas, qui valent la peine qu’on en débatte » : la confrontation d’une problématique à une enquête empirique et la production de schèmes d’interprétation transposables. Ce qui conduit à exclure les ouvrages purement empiriques ou relevant au contraire de la théorie la plus désincarnée. Refus de l’académisme et de l’essayisme, des frontières disciplinaires, des hiérarchies d’objets, des modes intellectuelles : Lire les sciences sociales esquisse, ce faisant, un modèle de critique scientifique autonome.

En revanche, l’auto-stigmatisation du jeu problématique a augmenté avec le sexe féminin et l’âge avancé, qui sont associés à des problèmes de machine à jouer.Ce groupe devrait donc être une population cible pour les efforts visant à réduire ou à mieux faire face à l’auto-stigmatisation du jeu compulsif. Des écologies totales informatisées sous verre, produisant des tomates fraîches de toutes formes, couleurs et tailles, rivalisent avec le soleil et les climats du sud à travers le monde. Résultats Toutes les variables significativement corrélées avec l’auto-stigmatisation ont été considérées pour inclusion dans un modèle de régression.-}