Louis Aragon PDF

Quand la France s’est effondrée, il a rejoint la Résistance dans le sud, devenant son champion et propagandiste.


Aragon est mort le 24 décembre 1982: il y a tout juste vingt ans. Depuis, l’étude de l’homme et de son œuvre est venue à bout de bien des zones d’ombre, ce qui a conduit les éditions Seghers à confier à Lionel Ray une nouvelle monographie, la troisième que la collection « Poètes d’aujourd’hui » consacre au poète, dont l’œuvre foisonnante reflète pratiquement la totalité d’un siècle. La poésie, en particulier, voit son importance réévaluée, ses formes apparemment les plus accessibles popularisées par les chansons ayant tendance à reléguer au second plan la recherche esthétique qui les sous-tendait. La poésie d’Aragon forme, si on en suit les principaux moments, un itinéraire construit dans l’histoire du siècle aussi bien que dans celle de la poésie (dont elle reprend et déplace les enjeux formels) et de sa propre vie, présente d’un livre à l’autre, de 1919 à 1981.Lionel Ray reprend cet itinéraire en insistant sur la singulière diversité de celui qui disait avoir passé sa vie à n’être pas celui qu’on cherchait en lui. Il montre que la question identitaire (qui suis-je?), qui a toujours débouché chez Aragon sur celle de l’être-au-monde (qu’est-ce que je fais en ce monde?), reste articulée à celle de la nature et des fonctions du langage poétique (les formes, les vers) qu’il ne cessa d’explorer et de réinventer.Une anthologie des principaux textes poétiques, une iconographie, une chronologie et une bibliographie complètent ce volume.

Dans un théâtre qui était le vieux Gaité Lyrique, et vous souvenez-vous du temps que nous avons passé sur la place devant la Gaite, un jour de mai 1918, avant que nous soyons séparés. Aragon lui-même est mort paisiblement dans son sommeil juste avant Noël 1982, après deux mois de détérioration de la santé. Les horreurs de la Grande Guerre ont obligé certains artistes à commenter la nouvelle façon dont ils voyaient l’existence et à rejeter les principes sur lesquels la société était fondée.-}