Napoléon Ier et Paris PDF

C’est incorrect. La plus grande partie de sa vie a été consacrée à des activités caritatives sérieuses.


Napoléon voulait une capitale majestueuse pour servir la gloire de son règne il la trouva tout naturellement dans Paris. Outre la rue de Rivoli, les deux arcs de triomphe, la colonne Vendôme, la Madeleine, la Bourse, la façade de la Chambre des députés, faut-il rappeler que nous lui devons l’achèvement de la Cour Carrée, les ponts des Arts et d’Iéna, douze fontaines, les rues de la Paix et de Castiglione, la place Saint-Sulpice, les catacombes… Cette ville que nous voyons vivre aujourd’hui, avec ses rues à trottoirs, ses quais, ses cimetières, ses marchés, son administration elle-même, est en partie sa création.
Mais la personnalité de l’Empereur est telle que l’on ne peut étudier ses réalisations sans essayer de comprendre les motifs qui les ont inspirées. On rencontrera ici un Napoléon bien différent des champs de bataille : un Napoléon réfléchi, prudent et presque hésitant, écoutant les conseils, acceptant de modifier sa décision première ; un Napoléon héritier des traditions classiques de la fin du XVIIIe siècle, mais désirant également, comme Louis XIV, utiliser les monuments dans l’intérêt de l’Etat.
Bien sûr, il est impossible de séparer les réalisations urbanistiques et architecturales des événements principaux de l’époque. Aussi trouvera-t-on également dans cet ouvrage de nombreux épisodes marquants de l’histoire parisienne de ce temps comme l’attentat de la rue Saint-Nicaise, le Sacre ou le mariage autrichien.
A travers l’histoire, souvent pittoresque, des projets et des réalisations de l’Empereur, le lecteur découvrira l’intérêt passionné porté par Napoléon à la vie, au développement et à l’embellissement d’une cité qu’il voulait éblouissante.

Helena, pendant l’Exil de Napoléon: Gorrequer’s Diary, édité par James Kemble (1969). Cette image est renforcée par les portraits de Jacques-Louis David et aussi par Charles Emile Seurre, dont la statue de Bonaparte récemment restaurée se trouve dans la cour des Invalides, bien qu’elle ait été conçue pour la Colonne de la Place Vendôme et placée dessus la présence du roi Louis Philippe I en 1833. 02 décembre 2004 Licence Mots-clés: Napoléon Bonaparte Arts Culture et Spectacles Archiviste CONSUMERPROD Empereur 2 décembre – Couronnement de Napoléon Ier à Notre Dame, Paris 02 décembre 2004 Licence Profil portrait de l’empereur français Napoléon Bonaparte (1769-1821).-}