Théâtre de Cour : Les spectacles à Fontainebleau au XVIIIe siècle PDF

La ville a été détruite par l’Ordre Teutonique à la fin du 14ème siècle, mais le site est resté en usage jusqu’à l’époque moderne.


Les spectacles tenaient dans la vie quotidienne de la cour de France une place essentielle. A Fontainebleau, où le roi séjournait pratiquement chaque automne, une salle aménagée en 1724-1725 servit de cadre pendant tout le XVIIIe siècle à des représentations données par les comédiens français et italiens aussi bien que par les interprètes de l’académie royale de musique. Parmi les œuvres importantes créées ou jouées à Fontainebleau figurent notamment Le Devin du village de Rousseau, des opéras de Rameau tels Dardanus ou Anacréon, des opéras-comiques de Grétry, tels Zémire et Azor ou Richard Cœur-de-lion. Cet ouvrage, qui traite des différents aspects des spectacles et de leur organisation, rassemble une iconographie peu connue et souvent inédite : vestiges et dessins de la salle de Fontainebleau aujourd’hui disparue, projets de décors et de costumes, programmes de spectacles, livrets, costumes et accessoires de scène, mais aussi éléments de décors originaux, récemment redécouverts:

Jorgen Hein est conservateur principal aux collections royales danoises à Rosenbourg et à Amalienborg. L’un des premiers exemples d’une église traditionnelle en bois avec toit de tente sur une sous-structure en pierre et en brique, il a eu une grande influence sur le développement de l’architecture ecclésiastique russe. L’axe médian de l’œuvre forme une ligne subtile passant par l’œil gauche de la marquise jusqu’à sa main et la pointe du talon sur sa chaussure.-}