Traité théologico-politique PDF

Il procède ensuite à une longue discussion sur l’ordre et la composition des livres de la Torah (8-11), le statut des Evangiles (11-13), et la relation appropriée de la foi et de la philosophie (14-15) .


Le Traité théologico-politique (Tractatus theologicopoliticus) ou Traité des autorités théologique et politique est l’un des deux seuls ouvrages que Spinoza publia de son vivant (1670), le second étant Principes de la philosophie de Descartes en 1663. Contrairement à ce dernier, il le publia sans nom d’auteur et avec une fausse adresse d’éditeur, par crainte de poursuites politiques et religieuses, même si le livre lui fut vite attribué. L’ouvrage fut interdit aux Provinces-Unies en 1674. Dans ce texte, théologie et politique entretiennent un rapport particulier à la raison : c’est à partir d’elle et pour elle que sa pose la question des limites de pouvoir des théologiens et de l’État. Pour Spinoza, la raison se doit d’être indépendante de toute loi. Car le Néerlandais entend ici démontrer que la liberté de philosopher pour tout un chacun est utile mais avant tout nécessaire tant à la piété qu’à la sécurité de l’État.

Contre les hérésies et les fragments des écrits perdus d’Irénée. Découvrez les options disponibles via Archway Publishing. Les vues de Maïmonide sont des extensions d’Akiba, mieux présentées dans les Commentaires de Nachmonides.-}

Traité Théologico-Politique PDF

La solution de Spinoza est assez radicale dans la mesure où il repose sur la stabilité d’une république, non sur des promesses et des promesses que, selon la troisième loi de la nature de Hobbes, il faudrait respecter, mais sur un équilibre dynamique entre deux puissances: les gens.

(suite…)