Un pouvoir sous influence : Quand les think tanks confisquent la démocratie (Hors collection) PDF

L’âge médian au premier mariage est maintenant le plus élevé de l’histoire moderne – 29 ans pour les hommes et 27 ans pour les femmes.


Ce livre est une enquête sur les éminences grises qui orientent les grands choix économiques, sociaux et sanitaires de nos dirigeants politiques. En France, ces hommes de l’ombre sont devenus incontournables pour qui veut comprendre les décisions de nos décideurs et les évolutions du débat public. Paradoxalement, ils restent méconnus des citoyens. Les auteurs, Roger Lenglet et Olivier Vilain, sont journalistes d’investigation, passés maîtres dans l’art de dévoiler les secrets les mieux gardés et d’attaquer les sujets les plus explosifs. À titre d’exemple, Roger Lenglet s’est illustré, il y a peu, pour avoir révélé l’importance des magouilles financières pratiquées par les organisations syndicales françaises. Dans cet ouvrage, ils examinent l’influence de ces conseillers très spéciaux auprès des politiques et les réseaux qui les appuient. Ils révèlent aussi leurs adversités, les “nuances” qui trahissent leurs différents liens avec les grandes puissances financières, les différents lobbies et les formations politiques. Qui sont-ils ? Comment travaillent-ils ? En quoi les groupes qu’ils forment sont-ils différents des clubs intellectuels qu’a connus la France par le passé ? Quels sont ceux qui ont la faveur de nos dirigeants politiques ? Qui les finance et pour qui travaillent-ils réellement ? Quelle est leur indépendance ? Quelle est l’influence de chacun et quel avenir nous préparent-ils ? Telles sont les questions qui se posent et dont les réponses structurent le sommaire de l’ouvrage. Au fil de l’écriture, les auteurs retracent les étapes de leur enquête sur le terrain auprès des protagonistes politiques, des intellectuels concernés et de leurs groupes de réflexion et d’influence, cercles plus ou moins fermés et secrets où se redessine notre avenir et où ils forgent les réponses aux questions devenues brûlantes du chômage, du droit du travail, des retraites, du système de santé, des privatisations, du logement, de la place de l’État… Ils prennent ainsi la mesure du pouvoir de ces personnalités sur les décisions gouvernementales, sur les programmes politiques et sur le législateur. Cette enquête montrera également que ces éminences grises n’ont pas gardé intacte leur liberté d’esprit, leurs convictions ou leur faculté d’indignation, et qu’ils réfléchissent aussi en fonction des forces en présence, des attentes des partenaires qui les alimentent et de la place qu’ils veulent prendre ou conserver. Les auteurs regarderont froidement ce “pragmatisme” où se recompose le paysage intellectuel et politique français, et poseront aussi le problème de la servitude de ces cerveaux, de l’instrumentalisation de la pensée qui peut en résulter et de ses traductions dans l’économie et l’idéologie. Chemin faisant, ils dresseront un état des lieux de la pensée politique qui est en train de se transformer dans notre pays sous les pressions concurrentes des lobbies et dans lequel la notion d’intérêt général tend à se perdre dans la plus grande confusion. Au fil des pages enrichies par son lot de scoops, de révélations, le lecteur découvrira les dessous intellectuels de nos dirigeants et des transformations politiques de notre pays au cours des dernières décennies. Cette enquête jette un éclairage inédit sur l’histoire de la France récente et sur celle qui nous attend.

L’inculpation, dans son incarnation originale, était que les Juifs étaient des étrangers perpétuels qui n’étaient loyaux que l’un envers l’autre. En Bonne gouvernance, sociétés démocratiques et mondialisation: perspectives interculturelles, éditées par S. Sa plus grande réussite a été l’adoption d’un projet de loi sur le droit au travail interdisant aux syndicats de percevoir des cotisations obligatoires.-}